Inscription à notre newsletter













Si vous êtes déjà inscrit et vous voulez vous désinscrire, cliquez ici
Zygmunt Estreicher

Zygmunt Estreicher (1917-1993)

Zygmunt Estreicher est le premier (ethno-)musicologue dûment formé à graviter autour du MEN et à y mettre en valeur cette discipline.

Il consacre sa thèse (1946) à la musique des Inuit Caribous de la baie d’Hudson, sur la base des enregistrements effectués par Jean Gabus dans cette région en 1938-1939. Ce dernier l’engage comme assistant (1948) et, entre autres tâches, le fait participer à l’inventaire des collections d’instruments de musique et à l’études des archives sonores en voie de constitution.

Dès 1951, Estreicher enseigne également l’ethnomusicologie à l’Université de Neuchâtel, ce qui est une première en Suisse (du moins pour une charge régulière).

Entre 1959, il entreprend une mission de terrain au Niger pour approfondir sa connaissance de la musique des Peuls wodaabe.

Il quitte Neuchâtel en 1969 pour s’établir à Genève, où il est nommé professeur ordinaire.

Pour en savoir plus