Inscription à notre newsletter













Si vous êtes déjà inscrit et vous voulez vous désinscrire, cliquez ici
Portrait de Gustave Jéquier

Gustave Jéquier (1868-1946)

Figure plutôt discrète de l’égyptologie du début du XXème siècle, Gustave Jéquier se trouve parmi les pionniers de sa discipline sur le territoire helvétique.

Initié à l’égyptologie par le genevois Edouard Naville, il devient l’élève d’Adolf Erman et du célèbre Gaston Maspero puis l’assistant de Jacques de Morgan dans les fouilles archéologiques en Egypte et en Perse.

Jéquier façonne sa carrière en côtoyant les grands noms de l’égyptologie avant d’effectuer à l’âge de 56 ans d’importantes fouilles dans la nécropole de Saqqara.

Le lien qu’il entretient avec sa région natale neuchâteloise se traduit par de nombreuses contributions : collaborateur et vice-président de la Commission du Musée d’ethnographie - plus de 360 objets des collections sont acquis par son intermédiaire - il est le fondateur de la collection d’antiquités égyptiennes qui figure encore aujourd’hui parmi les plus importantes de Suisse.

Professeur et doyen à l’Université de Neuchâtel, président du Comité d’organisation du premier Congrès International d’Ethnologie et d’Ethnographie tenu à Neuchâtel en 1914, membre du comité neuchâtelois de secours aux prisonniers de guerre, il est l’auteur de nombreux ouvrages et articles scientifiques.  

Pour en savoir plus