Inscription à notre newsletter













Si vous êtes déjà inscrit et vous voulez vous désinscrire, cliquez ici

Derrière les images (13.06.1998 - 07.03.1999) - Livre d'or

Vu par l’inspection banalytique (en mission spéciale). Y. H.

Démasquée par un autre. M.G.
P.S. (Belle expo, décidément)

Sexe, religion, violence et effet de choc... toujours un peu le même «ton» d’une expo à l’autre... Un peu facile, mais j’aime le genre d’ambiance que cela crée, les émotions que cela suscite ! Originalité indéniable ! Merci
Sylvie

J’en avais entendu parler, mais c’est encore mieux que je l’imaginais. Plein d’idées, poétiques au possible, provocatrices ce qu’il faut. C’est super. Bon courage.
Daniel (Paris)

Derrière les images ... au-delà des images
Magnifique présentation et brillante démonstration de la perte du sens de l’image dans la profusion quotidienne de notre fin de siècle dit «de l’image». Cette exposition permet de la revivifier, humour, sérieux et dérision s’y rencontrent, nous renvoyant à l’essentiel. Cette exposition cerne la vérité de l’image qui réside dans l’ambiguïté de son interprétation, fonction du vécu du spectateur et de son insertion socio-culturelle du moment. L’image retrouve son rôle de médiateur entre l’être et le paraître. Cette exposition est aussi une excellente introduction à la compréhension de l’art contemporain. Merci. 23.07.98 F. Junod (Rennes)

Un vrai bric-à-brac, malgré de nombreux beaux objets mais déjà vus tant de fois !!
S. Sesini Lausanne

Après avoir découvert à Paris l’exposition «la différence», nous sommes venus parcourir «derrière les images» avec un intérêt tout aussi manifeste. C’est véritablement ce type de regard (aux confins de l’anthropologie, de la médecine, de l’art contemporain et «classique», de la sociologie, de la politique) qui me semble aujourd’hui révolutionnaire.
J. F. Chermann, neurologue artiste, Paris

Macabre, moche. Rien de beau, rien d’esthétique. Mal pratique pour les cannes et les poussettes. Trop moderne, trop réfléchi, trop abstrait, pour moi sûrement ? Tant pis. J’espère que d’autres apprécieront. Merci au personnel pour leur aide (poussette).
G. R. Junod

Y’en a qu’ont rien compris ! C’était génial. Beaucoup de joie et de rire. Merci à toute cette équipe et bravo !
Les Lausannois Club «Intrépide»

C’est bien il y a de tout pour les enfants pour les intellos pour les obsédés... pour tous quoi! !

Les fortes réactions dans ce livre prouvent combien vous visez juste !

Derrière les images: de la muséographie à la nauséographie.
Un parigot.

«L’humour est la forme la plus aiguë de l’intelligence» (Albert Camus).
Un non-parigot.