Inscription à notre newsletter













Si vous êtes déjà inscrit et vous voulez vous désinscrire, cliquez ici
Les hors-champs de l'affiche

Les hors-champs de l'affiche (8.03 - 22.05.2013)

Cette exposition présente l’ensemble des 50 projets d’affiche de l’exposition Hors-champs conçus par des artistes ghanéens. Un corpus original où se télescopent imagerie publicitaire africaine, blockbusters hollywoodien surnaturel et regards décalés sur le pôle nord.   

En mars 2012, l’équipe du MEN confie la réalisation de l’affiche de Hors-champs à l’ethnologue bernoise Regula Tschumi connue pour ses recherches sur l’art contemporain africain, spécifiquement dans la région de Grand Accra, au sud du Ghana.

Dans cette région, la peinture est considérée comme un artisanat mobilisé à des fins commerciales, notamment pour la réalisation d’enseignes publicitaires et d’affiches pour les cinémas ou les vidéo clubs. De nombreux produits ou œuvres internationales sont ainsi réinterprétés selon des codes graphiques locaux, contribuant ainsi à développer une esthétique originale et participative de la globalisation.

Afin de produire l’affiche destinée à l’exposition neuchâteloise, Regula Tschumi a approché une dizaine d’artistes reconnus et les a fait travailler indépendamment autour de trois sujets: la manière dont ils perçoivent les traditions ghanéennes et ce qui mérite d’en être sauvegardé ; la représentation que les Européens se font des mêmes traditions ; l’image que les peintres se font du Grand Nord, c’est-à-dire un regard croisé sur l’enveloppe scénographique de Hors-champs.

D’esquisses en maquettes, les projets se concrétisent en bénéficiant des conseils dispensés par Regula Tschumi afin de respecter les contraintes propres à l’affichage muséal et éviter la simple déclinaison des thèmes sur le mode familier du blockbuster hollywoodien. Si quelques artistes se lassent rapidement, d’autres se piquent au jeu et libèrent une imagination débordante. Les cinquante images finalisées témoignant d’un télescopage improbable entre cinéma popcorn, motifs traditionnels ghanéens, Bollywood, Afrique urbaine, actualité, magie, faits divers, comics, thèmes issus de la globalisation économique et culturelle.

Chacun à leur manière, pour différentes raisons, ces travaux dévoilent un précieux hors-champ : celui des ressources locales face à la toute-puissance imaginaire de la culture occidentale. Ils témoignent également d’un floutage accru entre lesles d’ethnologue et d’indigène ainsi que d’un rapport mobilisant de plus en plus la coproduction en lieu et place de l’annexion ou de l’observation passive.