Inscription à notre newsletter













Si vous êtes déjà inscrit et vous voulez vous désinscrire, cliquez ici

Le Musée d'ethnographie de Neuchâtel

Le MEN est situé sur la colline de Saint-Nicolas, au milieu d’un grand parc arborisé où un tambour à fente d’Ambrym signale sa présence.

Une fois passée la grille du portail sud et la loge du concierge qui contrôle l’accès à la propriété, dépassant une grotte-fontaine, un petit escalier traverse le parc, longeant un étang à truites et mène à l’entrée du musée. Un monument rappelle le souvenir de la chapelle de saint Nicolas, patron des pêcheurs, et de sa chandoille (chandelle anc. fr.), tandis qu’un massif de pins et d’ifs abrite les trois monuments funéraires de la famille de Pury.

Le musée est actuellement composé de trois bâtiments d’époque et de style très différents. La villa de Pury, maison de maître construite par l'architecte Léo Châtelain, le bâtiment des expositions temporaires avec réserves en sous-sol et une construction intercalaire abritant principalement l’Institut d’ethnologie.

Le mur nord-ouest de l’annexe abritant les expositions temporaires est occupé par une fresque de 1954 Les conquêtes de l’homme signée Hans Erni. De 1982 à 1986, elle a été restaurée et transformée en keim (peintures minérales) par Marc Stähli, avec la participation de l’artiste.

Une salle à l'intérieur (le Café) comporte deux peintures de Hans Erni de 1954 totalisant quelque 30 m2 et représentant d’une part L’artisanat et d’autre part, La vie sociale en Mauritanie.

Villa et Tambour Amphrym
bâtiment sud